img-20190119-wa0050Rachel  Lamia  pensive sur un lit d’hôpital qui affiche les indices de supplice….

Vendredi 18 janvier 2019, Mme  Rachel Lamia 20 ans, domiciliée à AMCHIDE, est d’urgence évacuée à l’hôpital de district de MORA. Elle est porteuse d’une grossesse à terme dont les contractions augurent des heures incertaines. C’est autour de 09 h de la journée accompagnée de son époux qu’elle se présente aux urgences de cet hôpital. Curieusement, elle est abandonnée dans la douleur des contractions simplement parce que Daniel MALLOUM son époux ne dispose pas de 45.000F exigibles avant toute intervention. Les choses se compliquent,  autour de 18h elle sombre dans le coma….La suite est pathétique. Son mari attristé nous en dit mieux.

dup(01)20190119_171119Daniel   MALLOUM  Le jeune  père vampirisé par le personnel de l’hôpital de district de  Mora

ODH : Qu’est-ce qui s’est passé au moment où votre épouse perd connaissance ?

DANIEL MALLOUM : Je ne connais rien en médecine. Cependant, je retiens qu’à partir de cet instant, les infirmiers ont pris peur puisqu’ils ont constaté que le bébé dans le ventre de ma femme était déjà mort. C’est à cet instant qu’ils l’ont conduite au bloc opératoire pour une opération.

Qu’est-ce qu’ils  vous ont demandé comme somme d’argent à payer ? 

Dans l’impossibilité de verser 45.000F hier matin, ma femme a passé 9h sans assistance, elle a failli mourir. Une fois constaté la mort de l’enfant, ils ont exigé que j’aille chercher 50.000F pour répondre aux exigences de l’opération chirurgicale. Là encore je me suis trouvé dans l’incapacité de me plier à cette obligation.

Trouvez-vous normal de n’avoir rien prévu comme moyens financiers, pour encadrer la grossesse de votre épouse ?

Je  l’aurais fait à ma manière, mais  j’ai ouïe dire que mon épouse bénéficiait des soins gratuits. Et d’ailleurs au moment de l’évacuer, le personnel médical d’Amchide m’a rassuré que sa prise en charge est gratuite. Voilà tout…

Qu’est-ce qui s’est passé après le bloc opératoire ?

Ils m’ont remis les restes de mon enfant  autour de 21h. Je suis rentré inhumer  à Amchidé. Par ailleurs, j’attends savoir ce que me réserve ce corps médical affreux et décevant. Je ne sais pas si mon épouse après récupération sera prise en otage jusqu’à ce que j’aie payé ces frais exigés.

Quel est son état actuel de santé ?

Elle n’a pas mangé depuis hier et sa voix à peine est audible.

 

Entretien réalisé le  19 Janvier 2019  par  M-K

                                                                         Traduction du fufuldé en français par  M.D

 

http://psydh.com

Publicités