femmes battues par bh

Les  populations de IGAWA-DOULO,  à quelques encablures de la ville de Mora, ont été surprises dans la nuit du 18 au 19 Janvier, autour de 3h35 par une attaque soupçonnée d’être perpétrée  par les terroristes de Boko Haram.  Zéro  mort pour l’instant, une trentaine de femmes bastonnées, du bétail et autres biens emportés.

Il y a lieu de rappeler que ce raid fait suite à une  série d’autres infligée aux populations essentiellement chrétiennes  des villages  Ouro-Kessem  et  Ouro-Dollé  non loin d’Amchidé, dans l’Arrondissement de Kolofata. Au moment où l’on est, ces localités et les riveraines se vident  progressivement  face à ce que leurs habitants  en détresse qualifient de « non-assistance de l’armée aux heures d’attaques. »

M-K

 

http://psydh.com

Publicités