Imaginez  un troupeau de moutons blancs dans lequel se trouve un mouton noir. On le remarque aussitôt tant sa différence est frappante! Il n’existe pas beaucoup de moutons noirs et de ce fait, on sait qu’il fait partie des exceptions, donc qu’il est rare. Le mouton noir, lui, n’a pas de problèmes, il peut vivre sa vie de mouton et tout va bien. Dans le monde des clans familiaux, dans notre monde des humains, on emploie l’expression bien populaire «le mouton noir de la famille» pour le désigner ! Dans plusieurs familles, habite un mouton noir.Mais qui est ce mouton noir?

C’est une personne différente des autres. Sa personnalité, son allure, ses besoins, ses désirs, rien ne correspond au reste de la famille, car il est trop différent et cette différence est dérangeante.

Dans l’univers des moutons noirs, il y en a qui ont vécu de grandes souffrances, un véritable enfer au quotidien. Il y en a parmi ces gens, disons spéciaux, qui ne réussiront pas à s’en sortir. Pour certains, ce sera dans un rôle de victime qu’ils passeront leur vie. Ils se contenteront de végéter dans un tel environnement étant incapables de voir une lumière  au bout du tunnel. Ils peuvent aller jusqu’à penser que ce qui leur arrive, c’est la faute des autres et qu’ils ne sont pas responsables de leur propre vie. Dommage car c’est notre responsabilité de faire notre possible pour développer nos forces et non les diminuer ou les ignorer.

Par contre, pour d’autres moutons noirs, c’est complètement le contraire qui se produira. Ils chercheront à comprendre et auront une grande volonté d’agir et de sortir de cet environnement. Cela va leur donner la force et la patience d’aller toujours de l’avant. Pour eux, il s’agit d’un défi à relever. Il leur faut même prouver aux autres qu’ils sont eux aussi des humains qui ont le droit au respect et à la réussite. Inconsciemment, le besoin de grandir et d’évoluer les pousse à se propulser vers l’avant pour aller plus loin dans leur propre conquête.

Pour ceux et celles qui reconnaissent en eux ce petit être tout noir, mais tellement lumineux de l’intérieur, sachez qu’il habite en nous, mais que, souvent, nous le refusons. Nous voulons ni le voir ni le rencontrer. Je l’appelle mon petit voyou! Faites-lui confiance juste un peu, puis, graduellement, augmentez la dose de foi, car tout un univers reste à découvrir.

Courage petit mouton noir et prend le temps de prendre ta place et de bien vivre ta vie!

Source: https://alchymed.com/2013/03/19/le-mouton-noir/

http://psydh.com

Publicités