patrice_nganang_arrive_aux_usa

Le Professeur Patrice NGANANG, Camerounais  basé à New-York aux USA vient d’être libéré de ses 21 jours de détention provisoire à la Prison centrale de kondengui. Cette libération  qui survient hier en journée, est assortie d’une expulsion manu militari du Cameroun.  Entre autre chefs d’accusions, l’opinion publique s’est le plus appesantie sur l’ « outrage au Chef de l’Etat ».  Affaire désormais classée. Toutefois, nous restons surpris de constater qu’en trois semaines, l’appareil administratif et judiciaire s’est laissé oxyder par la sensation qu’a pu produire cette affaire, au point de confondre ses cibles. Fallait-il humilier NGANANG, l’expulser comme un vulgaire pacha, au moment où, Mme  Hellen KORDASS, fondatrice du groupe scolaire schulzentrum, exécute  tranquillement son « génocide » depuis plus de 25 ans ?

En effet, il y a peu nous décrions la gestion impérialiste  de cette dame qui en quart de siècle, n’a de cesse exploité et jeté en pâture son personnel enseignant. L’appareil judiciaire interpellé, n’a daigné la rappeler à l’ordre. Les liens ci-dessous en font parfaite illustration. Puis vint le mois de  Septembre dernier. En pleine rentrée scolaire, la branche éponyme de ce groupe à Mora, Extrême-Nord, fermait les portes sans préavis. Tout le personnel est  resté jusqu’à lors déboussolé. Il est sans salaire depuis Juin, n’a aucune visible orientation sous le regard moqueur et facétieux des autorités locales.  Vendredi 22 décembre dernier, à l’occasion de la remise des bulletins du 1er Trimestre, le personnel Enseignant  schulzentrum de Yaoundé en signe de grève, a purement et simplement ignoré ses élèves, retournés sans leurs bulletins..Voilà une dénonciation ouverte du néo-nazisme qui en 25 ans, semble s’être érigé en forteresse. Curieusement, la presse n’en dit mot et le gouvernement prompt aux arrestations sensationnelles, affiche profil bas .

patrice_nganang_liberation_

Et de là, il devient  conséquent de s’interroger sur notre  profonde nature. En fait, le noir est-il décidément loup pour le noir ? Comment admettrait-on  que tout au long de notre histoire, un nègre ait toujours été aux côtés du tortionnaire blanc ? Comment expliquer que certains de nos Chefs traditionnels aient  soutenu et tiré profit de la traite des esclaves ? Comment comprendre que récemment encore, en Lybie, des Africains soient indexés comme collaborateurs de négriers-arabes ?  Pourquoi  des Entrepreneurs chinois identifiés par leurs actes comme étant des bourreaux et négriers,  assignés en justice par leurs employés, réussissent-ils toujours à s’en sortir, nonobstant des preuves tangibles et irréfutables brandies contre eux ?  Quel est donc le portrait-robot de l’ennemi des Institutions républicaines  Camerounaises ? Insulter un Chef d’Etat, toutes choses que nous n’approuvons pas, est-il pire que tuer de centaines de Camerounais, travailleurs (familles incluses)  de la fondation nazie schulzentrum et autres employés des Chinois ? Qui de cette Allemande néo-nazie  et  le « délinquant » Patrice NGANANG, tout au plus bâtisseur,  mérite d’être chassé du Cameroun ?

Emmanuel  MOMO

 

Mme  Hellen  Dorkass vue par son personnel – Cliquer sur les liens ci-dessous:

 

 

 

 

http://psydh.com

Publicités